Artifices

← Retour au journal

janvier 2019

• They always come back •

Je n'ai pas dormi chez moi la nuit dernière. Pour une fois depuis un sacré bout de temps, j'ai lâché prise et j'ai suivi mes envies et mon instinct. Et qu'est ce que ça m'a fait du bien. Je me revois il y a quelques mois encore dans mon bain chaud, ne pouvant pas m'arrêter de pleurer lorsqu' Eden m'a dit ces mots "passe à autre chose". Quel enfoiré il avait été et pourtant je ne pouvais pas me résigner à le perdre après tous les efforts que j'avais déployé pour le récupérer. Des mois d'attente dans l'espoir qu'on se remette ensemble. Des mois à être "l'autre fille". Des (...)