Artifices

• Lie to me •

« Have you had sex yet ? - What ? - Just asking. - Honestly ? - No, lie to me. »
C’est ce qu’elle dit ironiquement dans ce film. Et je trouve que ça représente plutôt bien la réalité. Comme si les gens hésitaient continuellement à dire la vérité. Comme si tout le monde essayait de se cacher sous prétexte que moins on en dit sur nous, moins on a de chances que les gens se servent de ces informations contre nous.

Je parlais avec Stan tout à l’heure. Je n’arrive toujours pas à savoir si je peux lui faire confiance ou non. Et pourtant, il a l’aire tellement sincère quand il me réponds.
Aurore m’a dit qu’ils avaient couchés ensemble le soir où on s’est embrassé pour la première fois. Et forcément ça m’a fait un peu mal quand je l’ai appris. Mais je ne lui en veux pas. Je lui en veux à lui. Elle m’a fait promettre de ne jamais lui dire que je le savais. Parce-qu’eux, ils s’étaient promis de ne rien dire.
Je ne sais pas trop quoi à quoi je m’attendais comme réponse quand j’ai demandé à Stan ce qu’il se passait entre lui et elle du coup. Quand j’y pense c’était complètement con. Comme si il allait me dire "oui". Au fond, c’est évident qu’il ne me dira jamais rien. Parce-qu’il lui a promis. Parce-qu’il sent déjà que je le crois pas, alors si il me dit ça il se dit que ce sera finis. D’un côté je le comprends. Mais je me demande si je peux vraiment faire confiance à quelqu’un qui me ment déjà depuis le premier jour.
Tout à l’heure je me suis dit que j’allais aborder un autre sujet du coup. Je lui ai posé la question, et il m’a répondu en me regardant droit dans les yeux. Des yeux qui me promettaient de ne jamais me mentir. En écoutant la réponse, je l’ai simplement regardé en retour, et je lui ai souri. Un sourire qui laissait transparaitre "tu fais semblant d’être honnête, et je fais semblant de te croire". Il aurait dû savoir que lorsque je pose une question, c’est que je connais déjà la réponse.